D’après un témoignage, ce village possédait un lavoir communal, un lavoir privé et un autre dans un hameau. Aucune trace n’en subsiste.

En 1899, le service des Eaux et Forêts accorde une concession en forêt à la commune de Beauvoir pour quatre lavoirs (bassins) à l’usage du hameau de Beauregard. Cette tolérance est consentie pour une durée de 9 ans moyennant une redevance annuelle de 1 F. (Arch. dép. Sarthe, 7 M 746)