Roëzé-sur-Sarthe

Lavoir

(Arch.dép.Sarthe, 3 S 367, 2 O 255/7, 3 O 1306, registres de délibérations)

Cette construction a-t-elle vu le jour ? Il ne semble pas.

Monument aux morts

Près de l’église

Cette pyramide en pierre est installée sur une plate-forme surélevée, gravillonnée et plantée de végétaux. La dédicace est gravée sur le fût sous une croix de guerre et une palme sculptées. Les noms et prénoms de 60 soldats sont gravés en lettres dorées, par année sur une plaque noire fixée sur le socle. Sur l’emmarchement, une seconde plaque avec à la fois un complément de 5 noms pour la première guerre mondiale, 6 noms pour 1939-1945 et 3 noms 1957-1958-1961; en bas, une plaque pour le centenaire de l’armistice.

(Arch. dép. Sarthe 2 O 255/7)

A l’origine le monument était entouré de chaînes et de trophées dont une mitrailleuse. Sur les 65 soldats, 17 sont inhumés à Roëzé, 40 ont été tués sur le front, 12 sont décédés de maladie, 12 sont portés disparus et 1 noyé par torpillage de son bateau. (Roëzé sur Sarthe Grandes et petites histoires d’un village du Maine, François Garnier)

emplacement précédent l’actuel, photo 2005

Le monument a changé de place, du cimetière vers le bord de la rue puis près de l’église, en 2018.

Dans le cimetière, les tombes de soldats de 1914-1918 ont été rénovées par la commune et une plaquette est posée sur chacune.

exemple de plaquette

Monument paroissial

Chapelle Sainte Anne

Près de la statue de Jeanne d’Arc, cette plaque de marbre blanc  où les noms et prénoms sont gravés en lettres dorées par année, rend hommage aux 56 soldats dont 8 disparus.

Cette plaque a été posée en 1920, aux frais de la paroisse.

(Roëzé sur Sarthe Grandes et petites histoires d’un village du Maine, François Garnier)

error: Ce contenu est protégé