Avoise

Lavoir

Sur la D57, au pont des Deux Fonts

(Arch. dép. Sarthe, 2 O 21/7)

Une plaquette apposée à l’intérieur du lavoir, nous indique que la restauration, par un chantier de jeunes en 2011, a été cofinancée par la commune, le ministère de l’Agriculture, le Fonds européen agricole pour le développement rural et le Pays Vallée de la Sarthe. La charpente a alors été surélevée et couverte en ardoises.

le bassin
le panneau
la toiture

Monument aux morts

Cimetière

Cette pyramide surmontée d’une croix latine, se dresse à l’extrémité de l’allée centrale du cimetière., face à l’entrée de la chapelle Saint-Laurent.

Les 37 noms des soldats de la guerre 1914-1918 sont gravés par années sous la dédicace. Latéralement, deux plaques ont été ajoutées.

(Arch. dép. Sarthe 2 O 21-7)

En 1971, les anciens combattants expriment leur désir de voir déplacé le monument du cimetière vers un endroit rapproché de l’église, la montée au cimetière devenant difficile pour les anciens, les intempéries plus difficiles à supporter lors des cérémonies. Mais le devis de 3200 F  pour le déplacement n’est pas retenu en raison de son coût.  Il est simplement procédé au nettoyage du monument, à la peinture des 54 lettres, au remplacement et à la gravure d’une plaque d’ardoise pour un coût de 2113 F.

Cependant en 1972, une plaque d’ardoise gravée en lettres dorées (36 noms de la guerre 1914-1918, un nom 1944 et un nom 1956 comme les plaques de l’église), est apposée sur le mur extérieur de l’église. Le lieu est complété, l’année suivante, par une belle jardinière en pierre de Chauvigny. En 1998, la plaque quitte la place de l’église pour le mur de soutien de la mairie.

Monument paroissial

Chapelle ouest de l’église

Dans cette chapelle, trois plaques de marbre blanc encadrent un petit retable dont la niche est occupée par une statue de Notre-Dame de la Salette. C’est le deuxième monument paroissial de cette église. En 1924, l’abbé Goin devient curé de cette paroisse, il le restera jusqu’en 1968. Ayant une profonde dévotion à N D de la Salette, il décroche le triptyque de 1920 et le remplace par cette plaque avec 36 noms écrits en rouge sur le marbre blanc. Une autre grande plaque avec deux noms viendra s’ajouter.

(informations extraites d’un article de Mireille et Jean-Pierre Tortevoie, paru dans le bulletin municipal )

Guerre 1870-71

cimetière

Cette plaque fixée latéralement sur le monument aux morts du cimetière rappelle les victimes de la guerre 1870-71. IL n’y a pas de tombe caractéristique de cette guerre dans le cimetière.

error: Ce contenu est protégé