Lavoir

En novembre 1879, le Conseil municipal approuve le devis de 900 F pour construire un lavoir public sur la rive gauche de la Dive au niveau du pont, sur la route de Commerveil.

coupe du bâtiment 1879 archives communales
arrière du bâtiment archives communales

 

 

 

 

 

Des murs maçonnés en moellons et trois poteaux sur des dés en pierre vont supporter une charpente en chêne et bois blanc couverte en tuiles. Une porte en chêne à l’arrière donne accès au lavoir, une fois franchi le seuil en grès de Pouvray. Une planche pour laver, également en chêne, de 12 m de long, y est installée. La municipalité ne disposant que de 500 F , obtient un secours départemental de 200 F. Les travaux sont réalisés par voie d’économie après l’achat du terrain pour 100 F, en 1880. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 325/7 et archives communales)

La carte postale (début du XXe siècle) ne montre que deux poteaux au lieu des trois prévus dans le devis. Ce lavoir n’existe plus.