Au pont sur la Hune, route du Grand-Lucé

En août 1925, le propriétaire du lavoir à usage public, M. Jules GAULUPEAU, décède. L’héritier étant mineur, la municipalité va louer ce lavoir, en attendant de l’acheter 1 504 F, le 18 mars 1929. Il est situé au bord de la Hune, le long du chemin de grande communication n° 21, sur le terrain de deux ares cadastré B n° 570. Une petite parcelle contigüe est achetée et des travaux de réfection et d’agrandissement sont engagés sur un devis de 8 773 F. Des murs maçonnés en pierres et quatre poteaux en chêne soutiennent une charpente en peuplier. La vieille couverture en bardeaux et tuiles est réemployée et complétée par des tuiles de Bourgogne. Une margelle en ciment armé, de quatorze mètres de long, est installée et le barrage est refait. Un marché de gré à gré est passé avec le charpentier de Volnay, M. Ernest GAULUPEAU et l’entrepreneur en maçonnerie M. Armand ROCHERON.(Arch. dép. Sarthe, 2 O 392/7)

Ce lavoir a été restauré à la fin des années 1990 par un chantier d’insertion dépendant du Centre Social de Bouloire. En 2017, les abords ont été dégagés et il est maintenant bien visible de face, depuis le pont.