Après plusieurs réclamations des administrés, le Conseil municipal vote le projet de construction d’un lavoir, aux abords du village, le 13 septembre 1920. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 171/7)

Ce projet ne semble pas avoir été exécuté. Aucune trace de lavoir communal. D’après un témoignage, un lavoir existait à la Jaille mais sur un terrain privé.